Pour le quotidien espagnol «El Mundo» : Essaouira, point focal de l’«héritage culturel et artistique» du Maroc

Essaouira, l’une des plus belles villes du Maroc, représente le point focal de l’«héritage culturel et artistique» du Royaume, rapporte, mardi, le quotidien espagnol «El Mundo». «Essaouira est une ville tolérante où cohabitent depuis des siècles dans une totale harmonie musulmans, juifs et chrétiens», souligne le journal espagnol dans son supplément hebdomadaire «Viajes» (voyages) dédié à l’actualité du tourisme et des voyages. «El Mundo» met en valeur, à cette occasion, les symboles caractéristiques d’Essaouira ainsi que sa Médina, ses monuments, ses riads qualifiés de véritables oasis de quiétude, ses ruelles labyrinthes et ses souks, faisant observer que la ville marocaine renferme un patrimoine architectural et urbanistique particulier et original. La Médina d’Essaouira, qui témoigne d’un riche passé ouvert sur les différentes civilisations humaines, a été inscrite par l’Unesco sur sa liste du patrimoine culturel de l’humanité, rappelle la publication. Outre ses monuments historiques et son patrimoine culturel, Essaouira est une cité féérique des événements culturels et artistiques à même d’attirer le maximum de visiteurs nationaux et étrangers, indique la même source. A cet égard, «El Mundo» cite à titre d’exemple le «Festival Gnaoua, musiques du monde» qui réserve de nombreuses surprises à son fidèle public cosmopolite, «Le Printemps musical des Alizés» et le «Festival des Andalousies atlantiques».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *