Provinces du Sud : Le modèle marocain de gestion de la chose locale expliqué aux Camerounais

Provinces du Sud : Le modèle marocain de gestion de la chose locale expliqué aux Camerounais

Conduite par Jules Doret Ndongo, ministre délégué auprès du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, chargé des collectivités territoriales décentralisées, cette délégation comprend plusieurs délégués du gouvernement des communautés urbaines et une dizaine de maires de communes camerounaises et s’est rendue dans plusieurs villes du Sud marocain, en l’occurrence Laâyoune, Smara, Akhfenir et Guelmim où elle a assisté à plusieurs ateliers donnant à voir l’expérience des communes locales dans la gestion des affaires locales : mobilité, gestion des déchets, biodiversité et espaces verts, culture et planification stratégique.
Les membres de la délégation camerounaise se sont informés des potentialités dont regorgent les provinces du Sud et les opportunités d’investissement qu’elles offrent, ainsi que des efforts entrepris pour consolider le processus de développement local et renforcer les infrastructures de base. Cette délégation a assisté à plusieurs exposés sur les secteurs importants de l’économie régionale, les programmes et investissements réalisés pour doter la région d’infrastructures modernes et valoriser les potentialités locales, outre les mesures incitatives mises en place en faveur des investisseurs. Les membres de cette délégation ont eu une série de rencontres avec les élus locaux et qui ont été une occasion pour la délégation de s’enquérir des attributions des instances élues, de leurs missions et de leur rôle dans la gestion de la chose publique, sur les plans local, provincial et régional.
Des explications ont également été fournies à la partie camerounaise sur l’expérience de la régionalisation que le Maroc a adoptée et les attributions conférées à la région, en tant qu’institution constitutionnelle, ainsi que sur l’apport de ces instances élues à la dynamique du développement et sur leur rôle en tant que force de proposition et acteur dans la prise de décision en matière de réalisation des projets et de leur financement en coordination avec les différents départements concernés.
Les officiels camerounais ont relevé les liens séculaires d’amitié unissant le Maroc et ce pays africain, et ont salué le soutien que le Royaume apporte à plusieurs projets à caractère économique et social dans les différentes régions de ce pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *