Réunion du réseau thématique des villes à Tanger : La gestion des déchets urbains à l ordre du jour

Réunion du réseau thématique des villes à Tanger : La gestion des déchets urbains  à l ordre du jour

Des experts environnementaux et des responsables du réseau thématique des villes sur la gestion des déchets urbains se sont réunis, les 11 et 12 octobre, pour discuter de la gestion des déchets urbains. «Cette manifestation fait partie d’une série de réunions périodiques organisées dans les onze villes membres du réseau. L’objectif principal est de promouvoir l’échange d’expérience sur la gestion des déchets urbains et proposer des solutions à cette problématique», indique Ouadie El Youssfi, expert environnement et responsable au réseau thématique des villes sur la gestion des déchets urbains.
Selon les organisateurs, le réseau thématique s’inscrit dans le cadre du programme national des déchets ménagers et répond à un besoin réel des villes marocaines d’apprendre des expériences de l’une et de l’autre, et donc de bénéficier des bonnes pratiques de gestion et de savoir-faire. Il est soutenu par le programme de coopération des communes au Maroc (CoMun), lancé par la Deutsche Gesellschaft für Internationalle Zusammenarbeit GmbH (GIZ). «C’est un programme régional pour le développement urbain destiné aux villes et aux municipalités du Maghreb. Notre mission est de structurer un dialogue avec les politiciens et les techniciens des villes de la région en vue de favoriser un échange d’expérience», souligne Fabio Germano, coordonnateur du programme «CoMun» au Maroc.
Les travaux de cette rencontre ont été marqués par la présentation de l’expérience de la gestion des déchets urbains à Tanger. «Plusieurs chantiers sont en cours pour la mise à niveau des services en général, y compris celle de la gestion des déchets solides», affirme Mouhssine Abderrahim, ingénieur de Division environnement à la commune urbaine de Tanger.
Par ailleurs, Tanger a conclu depuis 2007 un nouveau contrat pour la gestion déléguée des services de collecte et de nettoiement par la société espagnole Tecmed. «On est au stade de revoir le cahier des charges relatif à la collecte des déchets pour se préparer l’année prochaine au lancement d’appel d’offres dont l’objectif est d’améliorer et de changer certaines clauses du contrat», précise M. Abderrahim.
Il est à noter que l’actuelle décharge est située à 5 km au sud-ouest du centre-ville sur la route de Tétouan. A l’instar des décharges non contrôlées au Maroc, la gestion de celle de Tanger connaît plusieurs problèmes dont l’absence d’un plan d’exploitation. «La commune de Tanger a entrepris plusieurs initiatives pour sa réhabilitation et pour l’ouverture d’une nouvelle décharge contrôlée», souligne M. Abderrahim.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *