Safi : La plate-forme du bénévolat en marche

Le lancement du projet de « Plate-forme marocaine du bénévolat » constitue un pas très important sur la voie de la structuration et la promotion de cette activité au Maroc et illustre éloquemment la célébration de la Journée mondiale du bénévolat, le 5 décembre.  Ce projet, initié en 2006 par un collectif d’Associations marocaines et françaises, vise à donner corps aux initiatives et actions bénévoles, à définir les projets et les objectifs escomptés et à asseoir un échange fructueux en matière d’échange d’expertises et d’expériences dans divers domaines.  Quelque 56 bénévoles de 18 à 28 ans participent à ce programme étalé sur deux ans. Pour la première phase du projet, 15 bénévoles ont été affectés à travers toutes les régions du Royaume, tandis que deux autres dépêchés en France.  Depuis octobre dernier, 17 jeunes bénévoles marocains et français entreprennent des activités d’intérêt général au sein d’Associations. Dans une déclaration à la MAP, le coordonnateur du projet,  Pierre Fournir, a affirmé que cette initiative, qui s’inspire de l’expérience française dans le domaine du bénévolat, est de nature à appuyer les jeunes Marocains pour aiguiser leurs connaissances, renforcer leurs capacités et acquérir de nouvelles expériences.  Elle permet également aux jeunes, aussi bien Marocains que Français, d’accomplir des activités d’intérêt général durant trois mois dans une Association, en bénéficiant d’une bourse de 2500 dirhams destinée à couvrir leurs frais d’hébergement et de nourriture, a-t-il affirmé, ajoutant que le financement est assuré par le « Programme Concerté Maroc ».  Ghizlane, une jeune bénévole de Khémisset, qui n’a jamais quitté sa ville natale, dispense depuis octobre dernier des cours d’alphabétisation au profit d’une trentaine de femmes à Foum Lahcen (140 km de Tata).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *