Tadla-Azilal : Le rôle de la femme aux communales à l’ordre du jour

La Ligue démocratique pour les droits des femmes (LDDF) a organisé récemment une réunion avec les femmes de Tadla-Azilal, au siège de la Chambre de commerce, d’industrie et de services. Une réunion qui s’est assignée pour objectif d’inciter les femmes à participer massivement aux prochaines élections communales pour choisir des élus conscients de leurs responsabilités. Cette initiative de la LDDF s’inscrit dans le cadre du projet de la citoyenneté responsable.
Un projet qui va de pair avec le rôle primordial que la femme a commencé à jouer sur l’échiquier politique du Royaume à travers sa présence dans les diverses instances politiques. «Nous voulons que les femmes participent massivement aux prochaines élections communales et qu’elles soient capables de faire le bon choix. Mais nous souhaitons tout d’abord que les partis politiques prennent en considération tous les projets et programmes répondant aux doléances et aux besoins des femmes», a affirmé Zahra Aziraé, secrétaire régionale de la LDDF à Beni Mellal. A l’ordre du jour de la réunion  figurait également la question de la lutte contre la violence à l’égard des femmes, l’analphabétisme, l’organisation des réunions et des sessions de formation et d’information au profit des femmes de la région de Tadla-Azilal. «Toutes les réunions que nous avons organisées avec les femmes nous ont permis de mettre le doigt sur leurs doléances, leurs problèmes, et leur situation économique, sociale et culturelle. Certes il y a des femmes qui vivent dans la pauvreté et la précarité et c’est à ce niveau que les communes doivent intervenir pour mette fin à leur calvaire. Et c’est aux femmes qu’incombe aussi la responsabilité de choisir des élus conscients de la situation dans laquelle la femme se morfond et qui sont capables de leur venir en aide. Actuellement, il y a une campagne nationale de sensibilisation organisée par la LDDF à ce sujet», a signalé Rabiâ Ait Chama, assistante sociale de La LDDF à Beni Mellal.
L’intervention de Mme Ait Chama a porté également sur la présentation du projet relatif aux doléances des femmes et sur le rôle important que jouera l’élaboration des programmes relatifs à la lutte contre la violence à l’égard des femmes, contre l’analphabétisme et la création d’emplois.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *