Tadla-Azilal : l’INDH contribue au développement de la région

Tadla-Azilal : l’INDH contribue au développement de la région

Sous le thème «L’INDH, espace d’échange pour une meilleure valorisation des expériences», la wilaya de la région Tadla- Azilal a organisé «Jeudi Média» les 9 et 10 février à Beni Mellal. Lors de cette rencontre, Mohamed Dardouri, wali de la région Tadla-Azilal et gouverneur de la province de Beni Mellal, a mis l’accent sur le rôle que joue cette initiative royale qui s’assigne pour objectifs de participer au développement socio-économique de la région. «Depuis le lancement de l’INDH par SM le Roi Mohammed VI, en 2005, des projets socio-économiques de grande envergure ont été réalisés ou sont en cours de réalisation dans la région. L’INDH, à Tadla Azilal, a donné lieu à la programmation de 1020 projets qui ont ciblé 677.200 citoyens et ce, jusqu’à la fin de 2009», a-t-il précisé. Et d’ajouter: «Des changements radicaux et positifs ont été enregistrés dans la concrétisation des projets notamment dans le domaine de l’agriculture, de l’enseignement et du sport. L’INDH a réussi à ouvrir d’autres horizons socio-économiques même dans les régions enclavées d’Azilal. D’ici 2012, toutes les contrées d’Azilal seront désenclavées». Pour sa part, Nadira El Guermai, gouverneur coordinatrice nationale de l’INDH, a souligné l’importance de cette rencontre qui constitue «une occasion pour maintenir un dialogue durable avec les médias à travers la tenue de ces rencontres fructueuses et l’échange d’informations portant sur les réalisations de l’INDH dans la région». «Sur les 19.600 projets qui sont programmés dans le cadre de l’INDH, sur le plan national, 60% ont été déjà concrétisés. De surcroît, 4,800 millions de citoyens en bénéficieront. L’année 2010 est une année d’évaluation de tout ce qui a été réalisé dans le cadre de l’INDH. Nous entamerons la deuxième phase de ce projet, de grande envergure, qui s’étalera sur la période 2011-2015», a-t-elle détaillé. Par ailleurs, les présidents des différentes associations ont souligné leur grande satisfaction quant aux résultats escomptés réalisés dans leur commune dans le cadre de l’INDH. Selon des informations recueillies par ALM auprès de ces représentants communaux, l’INDH est une initiative positive qui a réussi à lutter contre la pauvreté et la précarité dans leurs régions. Grâce aux contributions de cette initiative de développement humain, le nombre des associations et des coopératives a augmenté surtout dans les communes les plus pauvres de la région. Lors de la visite effectuée mercredi 10 février dans la commune rurale de Naour, située à une trentaine de km de la ville d’El Ksiba, la délégation, qui a accompagné Mme El Guermai, s’est enquise d’un grand nombre de réalisations à Naour, dans le cadre de l’INDH. C’est le cas, entre autres, de la maison d’accouchement et la construction des maisons des instituteurs. Notons que «Jeudi Média» a déjà rendu visite à deux grands projets réalisés dans le cadre de l’INDH, à savoir le Centre multifonctionnel de Fquih Ben Salah et le Centre socioculturel Al Massira de Beni Mellal.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *