Tanger : Baisse de 8% de la criminalité en 2010

Tanger : Baisse de 8% de la criminalité en 2010

Il y a eu moins de criminalité à Tanger en 2010, et ce par rapport aux statistiques de l’année précédente. Le nombre total d’affaires soumises, la même année, à la justice a totalisé quelque 8023 dossiers contre 8729 en 2009, soit une baisse sensible de plus de 8% de crimes. C’est ce qu’a affirmé le wali de la région de Tanger-Tétouan, Mohamed Hassad, lors d’un point de presse organisé jeudi 5 mai. Selon le wali de la région, les dernières statistiques réalisées font part que les actes relevant de la sécurité publique (coups, blessures et violence, vol, violation de domicile, homicide volontaire et incendie volontaire) ont atteint, en 2010, le nombre de 5367 affaires devant la justice contre 5453, soit une légère baisse de près de 2%. «Les vols, qui sont les plus nombreux, représentent ainsi 47,83% du total des actes relevant de la sécurité publique, et ce avec 2467 affaires», a-t-on noté.
A cet effet, les dossiers liés au vol se sont chiffrés en 2010 à 2567 contre 2467, soit une hausse de 4,05. Alors que les autres actes de violences, coups et blessures ont constitué 2089 affaires contre 2114, soit une régression de près de 1,2%. Tanger a connu en 2010 moins d’actes de violence relevant de la salubrité publique, à savoir l’ivresse et le scandale, l’incitation à la débauche, l’adultère, l’escroquerie et la corruption. Le nombre total d’affaires liées à ce genre de délits s’est élevé à 1577 cas contre 1806, soit une baisse de 12, 68%. Quant aux actes d’ivresse et de scandale, ils se sont chiffrés, en 2010, à quelque 1064 contre 1246 en 2009, soit une diminution de plus de 14,6%. «L’ivresse et le scandale constituent 67,47% de l’ensemble des délits relevant de la salubrité publique avec 1064 affaires», a-t-on noté. Les crimes commis dans le cadre de l’incitation à la débauche n’ont atteint, en 2010, que le nombre de 324 contre 404 affaires au cours de l’année précédente, avec une nette baisse de 19,8%. Les actes de trafic de stupéfiants, la consommation de drogue ainsi que la contrebande se sont élevés, la même année, à 1079 contre 1470 en 2009, soit une baisse sensible de 26,6% en 2009. Les actes de consommation de drogue viennent en tête en représentant 65,34% de l’ensemble des actes du trafic illicite. Les dernières statistiques indiquent que les affaires soumises à la justice dans le cadre de la consommation de drogue se sont élevées en 2010 à 705 contre 1020 affaires en 2009, soit une régression à deux chiffres de près de 30,9%. Les responsables de la wilaya et des services policiers à Tanger ont tenu à rappeler que cette baisse des actes de crime est due au renforcement des actions de prévention menées contre la criminalité sous toutes ses formes au niveau de Tanger. Ils ont affirmé que la ville a bénéficié, dans le cadre du plan quinquennal 2008- 2010, d’un certain nombre de projets de construction de caïdats et d’annexes d’administration réalisées ou en cours de réalisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *