Tanger : Bientôt l’ouverture du nouveau marché de gros des fruits et légumes

Longtemps attendu, le nouveau marché de gros des fruits et légumes est quasiment prêt. Cet un important projet qui devrait être complètement réalisé en 24 mois et qui a nécessité une enveloppe de 56 millions DH et sera ainsi opérationnel fin juin 2008.  «Il est aujourd’hui en phase finale après l’achèvement des travaux de construction et la réalisation de la quasi totalité des travaux de finition. Le transfert des activités de l’ancien marché de gros à ce nouveau bâtiment aura lieu après la désignation des mandataires chargés de sa gestion», explique le chef du service de recouvrement à la commune urbaine de Tanger, Larbi Ramy.
Quelque 107 dossiers ont été déposés pour la désignation de 52 mandataires auprès des services compétents. «Les agréments sont ainsi octroyés à parts égales entre les anciens combattants de la résistance (26) et des particuliers (26). Et vu la grande importance de ce patrimoine communal, nous devons lutter contre toute sorte d’anarchisme que distingue ce secteur et assurer une bonne gestion de marché. Nous cherchons ainsi l’amélioration des recettes de la commune», affirme M. Ramy.
Ce dernier poursuit qu’un arrêté du ministère de l’Intérieur daté de 1963 ;  stipule que toutes les marchandises doivent passer par le marché de gros. «Et pour ce faire, les caisses de légumes et fruits seront placées dès leur arrivée sur le pont- bascule. Nous cherchons ainsi à recouvrer un manque à gagner par la vente des légumes et plus particulièrement les fruits dans les quartiers et souks », faisant remarquer que « pour mettre fin à ces mauvaises pratiques, nous envisageons la création d’une commission permanente composée des représentants des services compétents dont la commune urbaine, l’autorité locale, les représentants du service économique et social (DES) relevant de la wilaya de Tanger, la police locale, les forces auxiliaires».
Selon les responsables de ce projet, le nouveau marché de gros est parmi les grands projets qui ont été créés pour accompagner le dynamisme et l’essor économique que connaît Tanger. Ils ont ainsi pris comme modèle le grand marché de gros de Casablanca. «C’est le plus grand marché de gros au niveau national. Il est comparable à celui de Tanger concernant  la taille et l’infrastructure dont il est doté. Nous y avons effectué une première visite avec des conseillers et une autre est programmée avant le transfert des activités à ce nouveau marché», souligne M. Ramy.   
Les capacités de l’actuel marché de gros, selon les professionnels du secteur, ne sont pas à même de faire face au développement de ce secteur. «Outre la vétusté, la non propreté des lieux et les mauvaises pratiques de quelques gestionnaires, il  constitue la cause de congestion du trafic sur les lieux où il se trouve notamment les deux jours de mercredi et samedi. Les commerçants viennent s’y approvisionner à la veille des deux souks hebdomadaires urbains de jeudi et dimanche», témoigne Rachid Boufrahi, grossiste en légumes.    
Situé au boulevard Akl Qods et plus particulièrement sur la route d’El Aouama, ce nouveau marché s’étale sur une superficie de plus de 7 ha. La surface construite couvrant 21.307 m2. Les 13 carreaux des halles occupent 10.170 m2.
Quelque 1 170 m2 abrite le local frigorifique. Les responsables ont doté ce nouveau marché d’un espace appelé «Souk El Fellah» qui s’étale sur une superficie de 750 m2. Une surface de 620 m2 a été destinée pour abriter les bureaux administratifs. Le nouveau marché est doté d’une foire et d’un parking intérieur (15 760 m2) ainsi qu’un parking extérieur (12400 m2). Des espaces verts occupent 6000 m2. Le reste de la superficie totale est réparti entre autres pour abriter le local frigorifique de bananes (5200m2), un café-restaurant (470 m2) et un bloc sanitaire (112m2).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *