Tanger : Création d’une unité de soins dentaires au foyer Saïd Noussaïri

Tanger : Création d’une unité de soins dentaires au foyer Saïd Noussaïri

A l’instar des autres régions, une délégation des membres du District 416 à travers le Royaume a rendu visite, samedi dernier, à plusieurs centres de solidarité des Lions Club de Tanger. Présidée par le gouverneur en exercice dudit District, Abdellah Squali, cette visite à la Zone I s’est distinguée par le lancement du projet de création d’une unité de soins dentaires au sein du foyer pour jeunes diabétiques Saïd Noussaïri. Selon les responsables de ce projet, celui-ci fait partie de «notre programme pour l’exercice 2011-2012. Il s’inscrit dans le cadre de la création d’une série de cabinets de médecine dentaire, à l’initiative du réseau Sourire, à travers les régions du Maroc», explique M. Squali. Le gouverneur du District 416 Maroc poursuit qu’il y a eu à cet égard la création d’un cabinet de médecine dentaire à l’orphelinat de Marrakech et une unité mobile pour sillonner les villages d’Al Haouz. Cette expérience commence à être généralisée à l’ensemble des régions. «Nous venons d’inaugurer une clinique dentaire à Ben Msik- Sidi Othmane», affirme M. Squali, avant d’ajouter qu’il y aura l’implantation «d’autres unités de soins dentaires à Meknès, Rabat, Agadir et Fès».
Il est à noter que cette unité de soins dentaires sera implantée au rez-de-chaussée du dispensaire Saïd Noussaïri, qui abrite au premier étage les locaux du foyer pour jeunes diabétiques, créés il y a plus de vingt ans par le Lions Club Tanger Montagne en partenariat avec le ministère de la santé. «Le projet d’implantation d’une unité de soins dentaires au sein du foyer Saïd Noussaïri est à l’état embryonnaire. Nous sommes en train de recenser les besoins aussi bien humains que matériels. Et nous attendons la concrétisation de ce projet par la signature, dans quelques mois, d’une convention de partenariat avec le ministère de la santé», affirme la présidente du Lions Club Tanger Montagne, Hanane Ouazzani. Et de poursuivre que ce projet sera destiné à la population défavorisée, mais «la priorité sera donnée aux enfants diabétiques adhérents au foyer Saïd Noussaïri». Par ailleurs, le foyer Saïd Noussaïri comptait au moment de sa création treize enfants diabétiques. «Cette année, nous la considérons comme décisive, car nous y célébrons le vingtième anniversaire de la création de ce foyer, qui a débuté avec treize enfants. Il compte actuellement 300 adhérents», précise Mme Ouazzani.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *