Tanger : le secteur de la justice connaîtra une «réforme profonde»

Tanger : le secteur de la justice connaîtra une «réforme profonde»

Le ministère de la Justice engagera prochainement une «réforme profonde» des différentes structures du secteur, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, a affirmé, vendredi à Tanger, le ministre de la Justice, Mohamed Naciri. Lors d’une rencontre avec les présidents des tribunaux et les procureurs généraux relevant de la circonscription judiciaire de Tanger, M. Naciri a indiqué que ce projet de réforme porte sur «la moralisation» de l’ensemble des professions de l’institution judiciaire (magistrats, huissiers, avocats, experts…). Le ministre a également appelé à accélérer le traitement des dossiers portés devant la justice, notamment au niveau des tribunaux commerciaux, à garantir l’unité de la jurisprudence au sein de chaque circonscription d’appel et à améliorer l’efficacité de la mise en œuvre des sentences. M. Naciri a exhorté, à cet égard, les magistrats à représenter de la manière la plus digne la justice marocaine, suivant les principes de transparence et d’efficacité et dans l’objectif de garantir le bon déroulement des procédures et l’application effective des décisions. Le corps des huissiers fera l’objet d’une intention particulière dans le cadre de la réforme du secteur, a précisé le ministre, ajoutant qu’au niveau de la région du Nord, le processus de réforme sera lancé dans la ville de Tanger avant de s’élargir aux autres tribunaux de la circonscription (Assilah, Larache, Ksar El Kébir). Il a également préconisé l’introduction dans les tribunaux de la région de l’expérience du médiateur, qui a connu un succès à Rabat et Casablanca, précisant que la cellule du médiateur comprend des représentants des magistrats, des procureurs et des huissiers et a pour mission d’orienter les justiciables.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *