Tanger : MRE : Retour vers les pays d’accueil

Tanger : MRE : Retour vers les pays d’accueil

Après des vacances bien méritées au Maroc, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) retournent à leurs pays d’accueil. Et comme c’était le cas  pour la première opération de transit, des dispositifs sont mis en service pour faciliter la deuxième  phase Retour. En plus de l’aire de repos de Gueznaya et les deux sites de l’Ouest et l’Est du port de Tanger, l’aire de repos de Malabata est mise en oeuvre pendant la période de retour des MRE. Son objectif est de faciliter la fluidité de la circulation aussi bien à l’intérieur du port de Tanger que dans la ville.
L’aire de repos de Malabata a ouvert tôt ses portes cette année depuis le 16 août au lieu du 20 août pour l’opération Marhaba 2007. Et comme les autres sites de repos mis en service par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, celui- ci est doté de divers équipements, salle de consultation médicale, sanitaires, fontaines, cafés, restaurants et espaces pour enfants. Le module  médical, situé sur le site Malabata, est opérationnel 24 heures sur 24. Il est composé de quatre médecins, trois infirmiers et deux ambulanciers. Et à l’instar des services médicaux au sein de l’aire de repos de Gueznaya et les deux sites de l’Ouest et l’Est du port de Tanger, ce module  médical est mis en place pour offrir des consultation médicales, des soins paramédicaux et médicaments. «Nous disposons du matériel médical et des médicaments nécessaires pour apporter les premiers soins d’urgence, et de réanimation. Notre service est doté aussi d’une ambulance équipée pour le transfert des patients présentant des complications. Nous recevons depuis l’ouverture de l’aire de repos Malabata de simples types de maladies dont aucun cas n’a nécessité le transfert aux urgences de l’hôpital Mohammed V de Tanger.  Il s’agit le plus souvent des diarrhées chez le nourrisson, l’enfant et l’adulte et des infections respiratoires », indique Mohammed El Khalfi, médecin de la Fondation Mohammed V.
Par ailleurs, la Fondation Mohammed V pour la solidarité, les autorités portuaires et les services de la gestion du port de Tanger se mobilisent pour la bonne marche de la deuxième phase de l’opération «Marhaba 2008». « Cette campagne a connu un grand succès, car ni le port de Tanger ni la ville n’ont enregistré d’importants encombrements comme c’était le cas notamment durant les opérations de transit précédant celle de 2004 », déclare à ALM le Directeur régional de l’Agence nationale des ports à Tanger, Ahmed Atmani.
«La réussite de l’opération Marhaba, poursuit M. Atmani, est due entre autres au renforcement et la mise en bon état des infrastructures, des équipement et des navires, de l’augmentation du nombre de rotation (en moyenne de 40), l’affrètement de navires fast ferries de grandes capacités de navigation et du confort ainsi que la mobilisation des différents intervenants aussi bien au port de Tanger qu’au niveau de deux centres d’accueil de Gueznaya et Malabata», faisant remarquer que cette deuxième opération de transit a connu les 21 et 22 août respectivement des pics d’affluence de 25 000 RME(/ 8000 véhicules) et 28 600 RME (/7200 véhicules) et « où l’attente pour la ligne Tanger- Tarifa était très longue de près de 5 heures contrairement aux jours ordinaires ».
A quelques jours du mois de Ramadan, les deux aires de repos de Gueznaya et Malabata connaissent une grande affluence. Les MRE passent par ces centres d’accueil pour accomplir leurs formalités de départ. Pour éviter de faire le voyage durant le mois de Ramadan, certains d’entre eux se disent avoir choisi d’avancer la date de leur retour dans leur pays d’accueil. Pour la plupart des MRE, remplir des formulaires – et les autres procédures qui l’accompagnent- a pris beaucoup de temps.
Notons que le nombre des MRE ayant quitté le Maroc via le port de Tanger et jusqu’au 25 août a atteint environ 343 000. Alors que ceux qui ont transité par le même port pour regagner le territoire national se sont élevés, pour la même période, à 540.000 passagers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *