Tanger : pour l’éducation aux droits de l’Homme

Tanger : pour l’éducation aux droits de l’Homme

La délégation du ministère de l’Education nationale Tanger- Assilah et la Fédération des anciens élèves des lycées de Tanger ont organisé, samedi 25 septembre, une conférence sur l’éducation aux droits de l’Homme. Cet événement, programmé à l’occasion de la rentrée scolaire 2010-2012, visait entre autres à contribuer «à consolider l’approche démocratique participative dont notre pays s’est engagé il y a quelques années», a indiqué le président de la Fédération des anciens élèves des lycées de Tanger, Redouane El Hassouni. Pour leur part, les participants à cette manifestation ont souligné l’importance de l’éducation aux droits de l’Homme. Celle-ci «jouit d’une grande importance au niveau de notre système éducatif. Ce qui a amené le plan d’urgence- qui entre dans sa deuxième année- à faire de l’éducation aux droits de l’Homme l’une de ses priorités. A tel point que le thème de la citoyenneté et du comportement civil se trouve dans tous les projets visant à promouvoir la vie scolaire», a affirmé Abdelilah Fizazi, chef de service des affaires pédagogiques et de l’animation des établissements scolaires. Ce dernier a poursuivi que l’éducation aux droits de l’Homme et le comportement civil constituaient le fondement et l’épine dorsale de la réussite de toute société. «Nous sommes conscients de l’importance de ce thème sans lequel l’on ne peut gagner l’enjeu de la modernité, de la démocratie et de l’Etat de droit», a précisé M. Fizazi. De son côté, Moulay Ahmed Laraki, ex-secrétaire d’Etat à l’Environnement ,a tenu à évoquer le lancement, en 2000, de la réforme du système éducatif et le démarrage du plan d’urgence à partir de 2009. Il a également fait remarquer que le Maroc s’était engagé depuis des années dans la politique de promotion des droits de l’Homme. A cette occasion, il a tenu à évoquer le discours royal, pris en référence dans ce cadre et où SM Mohammed VI a souligné l’importance de la valorisation des ressources humaines et du système éducatif. Parmi les expériences initiées dans le cadre de l’éducation aux droits de l’Homme, les participants à cette conférence ont évoqué entre autres les clubs de droits de l’Homme lancés au début dans les collèges et lycées. «Cette expérience réussie va s’étendre pratiquement dans tous les établissements scolaires», a-t-on noté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *