Tiznit : L orfèvrerie en vedette à la quatrième édition du Festival Timizart

Tiznit : L orfèvrerie en vedette à la quatrième édition du Festival Timizart

Une nouvelle édition du festival «Timizart» s’est tenue dans la ville de Tiznit du 20 au 24 août. Initié par l’Association Timizart en partenariat avec le conseil municipal, la délégation provinciale, la Chambre d’artisanat, le conseil provincial de Tiznit ainsi que le conseil régional du Souss-Massa-Drâa, ce festival est également soutenu par les ministères de l’intérieur et de l’artisanat.

Le thème retenu pour cette nouvelle édition met en exergue la création et le développement dans le domaine de l’orfèvrerie. En effet, l’objectif principal de cet événement est de mettre en lumière les différents aspects de l’identité culturelle et patrimoniale de la ville de Tiznit liés au métier de l’argent avec la valorisation de cet héritage matériel transmis et érigé en symbole de civilisation et en levier de développement économique.

Le festival a connu la programmation d’une foire des produits d’argent avec des ateliers d’artisanat à la place Mechouar ainsi qu’un défilé des habits et bijoux traditionnels à la piscine municipale. Par ailleurs, des conférences académiques traitant des aspects anthropologiques amazighs et civilisationnels de l’argent ont également été initiées. Ceci étant, l’inauguration de la quatrième édition du festival Timizart d’argent a connu la présentation du plus grand poignard d’argent dans le monde.

Cette œuvre est d’une longueur de 3 m 40 et d’un poids de 27 kg. La création de ce poignard a nécessité 45 jours de travail et un montant de 15.000 dirhams. Si les trois premières éditions ont connu un très grand succès, les organisateurs de ce festival tendent aujourd’hui à donner une dimension internationale à cet événement.

En effet, des exposants venus de la France et du Niger ont été au rendez-vous. Par ailleurs, le festival a été marqué par la visite quotidienne de 7.000 à 8.000 personnes. Notons dans le même cadre que les soirées d’ouverture et de clôture ont été suivies par des personnes venues de toutes les villes du Maroc.

Le festival est ainsi en train de devenir une vraie locomotive de promotion du tourisme interne et du rayonnement de la ville et de la région. Il est à noter qu’une importante délégation officielle a donné, samedi dernier, le coup d’envoi de ce festival. La cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence du ministre de l’artisanat, Abdessamad Qaiouh, du gouverneur de la province de Tiznit, Samir Yazidi, et de députés et élus locaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *