Un ressortissant ghanéen retrouvé mort près d’Oujda

Un ressortissant ghanéen retrouvé mort près d’Oujda

Le cadavre d’un ressortissant ghanéen, porté disparu depuis le 17 octobre courant, a été découvert mardi par des habitants dans une localité de la banlieue nord d’Oujda, a-t-on indiqué auprès des autorités locales qui ont fait état de l’arrestation de huit Subsahariens soupçonnés de son enlèvement et de son assassinat.

Le corps, découvert par des habitants du douar Zandafou relevant de la commune rurale Angad, portait des traces de violence au niveau de la tête, précise la même source.

D’après les premiers éléments de l’enquête diligentée par les services de police, il s’agit du cadavre du nommé de son vivant Jamal Eddine Imam, étudiant de nationalité ghanéenne, porté disparu depuis le 17 du mois courant, ajoute-t-on.

Les services de police ont procédé dans le cadre de cette affaire, à l’arrestation de 8 personnes, 7 Nigérians et 1 Libérien, soupçonnées d’être les auteurs de l’enlèvement et de l’assassinat du défunt, indique la même source, ajoutant que les intéressés seront présentés à la justice.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *