Rapport de la FAO: 11% des Marocains vivent avec moins de 20 DH par jour

Rapport de la FAO: 11% des Marocains vivent avec moins de 20 DH par jour

Malgré les efforts entrepris par le Maroc dans la lutte contre la pauvreté, 1,8% de la population vit avec moins de 1,25 dollar par jour, soit 12 DH. C’est ce qu’indique un récent rapport de la FAO  (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) intitulé «la situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2015».

Selon les autres données du document, 11% des Marocains vivent avec moins de 2 dollars (19,20 DH).  Il faut dire que  l’écrasante majorité des Marocains vivant sous le seuil de pauvreté se concentre plutôt en milieu rural. C’est d’ailleurs dans les régions rurales que l’on observe le pourcentage le plus élevé des enfants souffrant d’insuffisance pondérale. La FAO estime qu’ils sont 4,3% en milieu rural contre 1,7% en milieu urbain. Au niveau mondial, l’organisme onusien précise que près de 795 millions de personnes continuent à souffrir de la  faim et près d’un milliard de personnes vivent en situation d’extrême pauvreté, pour la plupart dans les zones rurales.

La solution ? Dans son rapport, la FAO  recommande un plus grand recours à la protection sociale, sous la forme d’aide sociale, d’assurance sociale ou de programmes visant le marché du travail. En effet, les programmes de protection sociale «réduisent la pauvreté et l’insécurité alimentaire», à condition toutefois d’être ciblés avec soin, souligne la FAO. À ce sujet, le rapport signale que 36,8% de la population marocaine ( 44,9% en milieu rural contre 30,9% en milieu urbain) est couverte par l’aide sociale. En revanche, le document ne donne aucune information sur le montant moyen de l’aide sociale par bénéficiaire et par jour.

Par ailleurs, le rapport apporte plusieurs éclairages sur le secteur agricole au Maroc. Ainsi, la part de la valeur ajoutée émanant de l’agriculture est de 14%. On y apprend également que 22,8% de la population active travaille dans le secteur agricole. Notons que la proportion des femmes dans la main- d’œuvre agricole a atteint les 49,7%.

Pour rappel , dans un précédent rapport intitulé «Faim zéro», la FAO avait estimé que le Royaume devait investir  7 milliards de dirhams pour endiguer la pauvreté extrême d’ici 2030. La répartition de ces 746 millions de dollars devrait se faire comme suit: 168 millions destinés au pouvoir d’achat des plus démunis, qui vivent avec 1,25 dollar par jour. Plus de 202 millions de dollars doivent revenir à la couverture sociale et 622 millions de dollars doivent servir à élever le pouvoir d’achat des Marocains qui vivent avec 2 dollars par jour. Quant à la protection sociale, un budget de pas moins de 146 millions de dollars devrait lui être consacré.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *