Les ambitions de Nesk Investment

Trois ans après avoir entamé ses activités au Maroc, Nesk Investment, la filiale marocaine de la multinationale saoudienne Nesk Trading Compagnie, semble avoir le vent en poupe. Consacrée à la gestion de franchises, notamment celle du prêt-à-porter, la société vient d’établir un ambitieux programme de développement au Maroc. Le montant d’investissement est de l’ordre de 186 millions DH. Ayant démarré en 2001 avec l’ouverture d’un magasin de la marque Mango à Casablanca, Nesk Investiment vient d’ouvrir un nouveau magasin Mango à Rabat, le deuxième du genre au Maroc.
Une deuxième ouverture synonyme de grand intérêt par cette multinationale à l’égard du Maroc. « Nous nous sommes fortement intéressés au Maroc, vu le grand potentiel de développement que représente le pays pour notre entreprise. Tous les éléments requis pour le bon déroulement de nos activités sont réunis », nous avait déclaré Emad Eldin Abdallah directeur général de Nesk Investment lors d’un précédent entretien. A commencer par la clientèle. Plus qu’un pays où la population est nombreuse et dont une bonne partie dispose d’un pouvoir d’achat considérable, le Maroc est également riche d’une mentalité très moderne. « Les gens sont très à la page en termes de nouveautés et de mode.
A cela s’ajoute l’environnement d’affaires marocain, favorable à l’investissement : des règles et des lois claires, des facilités fiscales et une main-d’oeuvre qualifiée », précise M. Abdallah. Sans oublier la proximité du Maroc de l’Europe, ce qui facilite le transport des produits de la marque. Mais, comme l’ont reconnu les responsables, l’offre en matière de prêt-à-porter demeure limitée. Le nombre d’enseignes l’est également, nuance cependant ce responsable.
C’est dans ce cadre que s’inscrit l’action de Nesk Investment, dont la stratégie de développement a pour objectif de répondre aux besoins de la clientèle marocaine. Une stratégie que nous avons entamée depuis notre installation et qui s’étale sur 6 ans. Elle a démarré avec les marques Mango et Okaidoo, installées actuellement à Casablanca et récemment à Rabat. Le montant global des investissements de la société a été de l’ordre de 65 millions DH au démarrage, auxquels 35 millions ont été ajoutés. L’entreprise compte investir 45 millions DH pour l’ouverture de 3 autres magasins. L’objectif est d’introduire 3 nouvelles marques sur le marché marocain dans les prochains 6 mois.
D’ici la fin de notre programme en 2006, on aura ouvert 13 magasins au total pour cinq marques », déclarait le responsable. Un ambitieux programme donc, basé sur une étude méticuleuse du marché marocain. Avant de s’installer, Nesk Investment avait réalisé un sondage pour mieux comprendre les tendances de consommation de la société marocaine en la matière. Il en est ressorti que ce sont les femmes et les enfants qui constituent la première cible du marché marocain du prêt-à-porter. C’est la raison pour laquelle Nesk Investment a orienté ses activités exclusivement vers ces deux catégories.
Cette politique se justifie par les fondements même du succès du système de franchises, à savoir la capacité du franchisé à s’adapter aux règles d’un marché donné. Des règles qui peuvent cependant être modifiées. Pour rappel, Nesk Investment fait partie du groupe Al Jidaï, l’un des 50 meilleurs groupes du Golfe en terme de chiffre d’affaires, qui est de l’ordre de 300 millions DH. Le groupe est présent en force dans le Golfe et au Moyen-Orient.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *