L’élite sportive marche contre le terrorisme

Nawal El Moutawakkel, Mustapha Haddaoui, Nezha Bidouane, entre autres, sportifs de renommée marcheront contre la haine. Ils tiennent, en compagnie de plusieurs citoyens casablancais, à témoigner de leur solidarité avec les familles des victimes des attentats meurtriers du 16 mai dernier. Cette marche symbolique qui commence à 9h devant le consulat de Belgique reliera les différents lieux ciblés par ces actes terroristes. Les marcheurs passeront donc devant le cercle de l’Alliance juive, l’hôtel Farah avant d’arriver à la Casa de Espana. A chacun de ces lieux, un sportif déposera une gerbe de fleurs et la Fatiha sera lue à la mémoire des victimes. «A l’appel de plusieurs organisations et associations, nous nous sommes mobilisés pour dénoncer, à notre façon, les horribles crimes commis à casablancais», explique le Pr Ahmed Bennis, président de la Société marocaine de cardiologie, organisateur de la marche qui verra la participation d’athlètes du Wydad, Raja, OCK, DHJ ou encore l’IZK. Tous porteront un T-shirt blanc avec, au dessus, l’inscription «Sport contre la haine». C’est ce message que nos sportifs visent à véhiculer en sillonnant les rues d’une ville meurtrie par ces actes barbares. «Le sport est le meilleur moyen de lutter contre la haine. Cette activité a toujours véhiculé un message de paix et de tolérance», assure Nawal El Moutawakkel, qui prend part à la manifestation de dimanche matin.
La championne olympique relève l’importance de ce genre d’activités solidaires. «C’est une prise  de conscience de tous les Marocains, toutes catégories confondues, de l’importance de dire non à la haine, à la marginalisation et à l’intégrisme. C’est également une occasion de dire oui à la paix, à la tolérance, à l’amour et au rapprochement entre les différentes couches de la société marocaine », ajoute-t-elle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *