Culture

Appelé ComediaBlanca : Un 1er festival de l’humour égaie Casablanca

© D.R

Une première. Un festival de comédie est dédié à la métropole économique. Cette manifestation appelée ComediaBlanca fera désormais partie de l’agenda culturel de la ville pour le bonheur des Casaouis.


Un événement qui sera sûrement attendu dès maintenant. Le 1er festival ComediaBlanca, initié par Tendansia, se tiendra les 17 et 18 mai au sein de l’illustre Cathédrale du Sacré Cœur. Une occasion pour plonger les Casablancais «dans un océan de rires et de bonne humeur». Cette édition, dont les dates sont à retenir, promet, d’après cette agence, «un programme riche en surprises et en émotions». En voici les contours.

De jeunes comédiens d’ici et d’ailleurs
Dans les détails, le festival invite des artistes nouveaux et de renom à la fois. La visée étant non seulement de se contenter de divertir mais aussi d’aspirer à «transcender les frontières et à devenir un rendez-vous incontournable sur la scène internationale de l’humour». Le tout en créant une plateforme d’échange entre artistes locaux et internationaux à Casablanca pour «redonner de la joie aux Casaouis!». Ainsi, des artistes, dont des noms prestigieux à l’honneur, sont déjà confirmés pour enflammer la scène casablancaise. De l’humoriste français Artus à la sensation montante marocaine Ayoub Idri, en passant par la talentueuse Asmaa El Arabi et le comique bien-aimé Bassou, sans oublier les brillantes Elena Nagapetyan et Mounia Lamkimel, ainsi que les hilarants Oussama Ramzi, Rachid Rafik, Zouhair Zair, Driss & Mehdi, Ilyass Djadel et Mimo Lazrak, cette première édition réunit un «casting d’exception qui saura captiver et divertir le public avec brio». Et ce n’est pas tout !

Un festival qui déniche des pépites
ComediaBlanca a, d’après l’agence, un «concept révolutionnaire, audacieux et novateur, ramenant de la bonne humeur aux Casaouis». Dans ce sens, il ne se limite pas à une thématique spécifique, il «embrasse l’essence même de l’humour dans toute sa diversité». «C’est une véritable vitrine pour les nouveaux talents de l’humour marocain», enchaîne la même source. L’objectif étant de créer un moment de partage et de rencontre entre les artistes, les habitants de Casablanca et les talents émergents. A cet égard, le co-fondateur de Tendansia Saad Lahjouji avance : «Le festival ComediaBlanca lance un appel audacieux aux jeunes talents marocains à travers un processus de candidature unique». «Avec 100 auditions prévues pour sélectionner 10 candidats prometteurs, le festival offre une opportunité exceptionnelle à la nouvelle génération d’humoristes de se faire remarquer sur scène.

Deux heureux lauréats auront ainsi l’opportunité de faire leurs premiers pas sous les projecteurs, bénéficiant d’une formation complète pour les préparer à la scène de la 2ème édition», enchaîne-t-il à propos de ce festival. Un événement qui sera également marqué par un village animé à l’entrée de l’emblématique Église du Sacré-Cœur. A son tour, Amir Rouani, maestro de la mise en scène, a apporté sa touche magistrale pour créer une ambiance festive et chaleureuse dans ce village du festival qui désire offrir des moments hilarants et un bon éclat de rire dans cette ère post-Covid et séisme. L’humour étant une vraie thérapie pour les Casablancais connus à leur tour pour un sens approprié tout comme d’autres Marocains.

Articles similaires

Culture

9ème Forum international d’architecture à Marrakech

Conférences et ateliers scientifiques au programme

Culture

Rajaa Achaoui expose ses œuvres à Rabat

La plasticienne Rajaa Achaoui exposera, du 19 au 29 avril à la...

Culture

24ème édition de FICAK: Deux films marocains en lice pour le prix «Ousmane Sembène»

13 longs métrages et 14 courts métrages seront en lice à la...

Culture

«Morocco Chess Week» : Pour promouvoir le jeu d’échecs dans toutes ses dimensions

L’événement prévoit l’organisation de deux nouveautés majeures

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus