Culture

Concert : Speaking Tango Gnawa le 20 février à Fès

A l’initiative de l’Institut français (IF) de la capitale spirituelle du Royaume, le concert appelé Speaking Tango Gnawa se tiendra le 20 février soir au centre Kan Ya Makan Rdda.

Ce show sera animé par le multi-instrumentiste Majid Bekkas, le percussionniste Minino Garay et le pianiste Cédric Hanrio. Ils y performeront aux côtés de Fathallah et Tarik Chaouki qui joueront au «qarqabou» et au chœur. D’après l’IF, le spectacle Tango-Gnawa propose de «fusionner, le temps d’une représentation, le meilleur du jazz international avec la musique traditionnelle marocaine gnawa». Par la même occasion, la même source ne manque pas de s’exprimer sur les artistes attendus à l’événement.

Ainsi, le percussionniste Minino Garay, figure d’une musique inclassable et éclectique, rejoint le musicien marocain et multi-instrumentiste incontournable Majid Bekkas dans un rituel musical incomparable, complété par le pianiste Cédric Hanriot et accompagné au qarqabou et au chœur par Fathallah et Tarik Chaouki. «Ce projet de l’Institut français du Maroc met à l’honneur l’univers musical marocain et l’apport de ses sonorités uniques à la musique internationale», ajoute la même source qui annonce d’autres événements pour le mois de février.

En programmant un tel show, l’IF démontre également que l’art gnaoua, qui a aussi son propre festival marocain et déclaré patrimoine de l’Unesco, peut se mêler à différents styles.

Articles similaires

Culture

Des expositions, des rencontres, des conférences… au menu: Le centenaire du Jardin Majorelle, célébré tout au long de l’année 2024

Le Jardin Majorelle et la Fondation Jardin Majorelle se réjouissent de célébrer...

Culture

Lauréate du Prix Norval d’art souverain africain: CNN met les projecteurs sur l’artiste Amina Agueznay

Inspirée de l’architecture marocaine et créée dans des ateliers textiles locaux, une...

Culture

Exposition à la Galerie 38 Plongée dans l’univers fascinant de Fathiya Tahiri à Casablanca

L’artiste Fathiya Tahiri revient à la Galerie 38 de Casablanca et dévoile...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux