Accueil Culture «Symphonie Fantastique» pour le nouvel an
Culture

«Symphonie Fantastique» pour le nouvel an

L’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM) fête le Nouvel An dans la joie. A cette occasion, il interprètera la «Symphonie Fantastique» du 9 au 13 janvier à Rabat, Casablanca et Oujda.

Les mélomanes qui aiment la joie, thème de la saison de l’Orchestre philharmonique du Maroc, trouveront leur compte du 9 au 13 janvier à Rabat, Casablanca et 0ujda. Cette éminente formation de musiciens interprètera la «Symphonie Fantastique» d’Hector Berlioz. «L’une des œuvres les plus envoûtantes du répertoire classique et probablement la plus emblématique du compositeur français», s’exprime l’OPM à propos de ce chef-d’œuvre. Le temps de quatre concerts sur 1h20, cet orchestre sera dirigé par le chef invité et conseiller artistique, Olivier Holt. Et ce n’est pas tout !

Des concerts pour petits et grands
Dans les détails, l’OPM prévoit «deux concerts scolaires en partenariat avec l’Ecole internationale de musique et de danse (EIMD), pour aller à la rencontre de son jeune public». Quant au public adulte, il n’est pas en reste. «Exceptionnellement, des séances de préparation à l’écoute seront proposées avant chaque concert, car la médiation est au cœur de l’action de l’orchestre marocain, qui œuvre depuis de longues années pour transmettre et partager son savoir. Il est vrai qu’il y a tant de choses à dire sur cette œuvre magistrale!», annonce l’orchestre qui, depuis quelques années, propose avant les concerts des séances de «préparation à l’écoute», pour décrypter l’œuvre. «Qu’a voulu exprimer le compositeur ? Dans quel état d’esprit se trouvait-il lorsqu’il l’a composée ? Quels instruments a-t-il choisi de mettre en avant, et pourquoi? Autant de questions qui appellent des réponses. Une chose est sûre : vous n’écouterez plus la musique classique de la même manière.
Les Avant-scènes sont présentés par Dina Bensaïd et ouverts à tous les spectateurs munis d’un billet de concert», détaille la même source à l’adresse des mélomanes.
Teneur de l’œuvre
A ce propos l’orchestre révèle que la «Symphonie Fantastique», en grande partie autobiographique et découpée en cinq mouvements, brosse le portrait d’un jeune artiste fou amoureux d’une femme qui « réunit tous les charmes de l’être idéal ». « Le compositeur va tenter par tous les moyens d’entrer en contact avec elle : il va lui écrire, se rapprocher de son impresario… Mais rien n’y fait, elle reste insensible. C’est la cruauté de cette passion non partagée qui est au cœur de la Symphonie fantastique. La légende raconte que Berlioz aurait écrit cette oeuvre en quelques nuits, et qu’il aurait été en proie à des hallucinations sonores et visuelles», relate l’OPM qui interprète cette œuvre pour la seconde fois. Pour rappel, l’orchestre poursuit, depuis sa création en 1997, la tradition en produisant une série de concerts à l’occasion de la nouvelle année. Ces concerts du Nouvel An sont produits par l’Orchestre Philharmonique du Maroc, en partenariat avec la Fondation Ténor pour la culture et avec le soutien du ministère de la culture, du théâtre Mohammed V, de la wilaya d’Oujda et de la région de Casablanca-Settat. Outre ces manifestations, l’OPM donne sur l’année une cinquantaine de concerts qui agrémentent sa saison. De quoi offrir au public une grande variété de programmes sur trois siècles de musique, du grand répertoire symphonique à la musique contemporaine, en passant par l’opéra, moment fort attendu de l’année, et la musique de chambre.

C’est le titre de la boite
programme musical, Dates et lieux à retenir

Tournée

Rabat – Théâtre Mohammed V : Lundi 9 janvier 2023 à 20h30

Casablanca – Église Notre-Dame : Mardi 10 et mercredi 11 janvier 2023 à 20h30

Oujda – Théâtre Mohammed VI : Vendredi 13 janvier 2023 à 20h

Programme musical des concerts

En prélude à l’œuvre de Berlioz, l’OPM interprètera «Au temps de Holberg» du Norvégien Edvard Grieg. Il s’agit d’une suite instrumentale pour orchestre à cordes en cinq mouvements en Sol Majeur. Elle est écrite en 1884 pour célébrer le bicentenaire de la naissance du dramaturge et auteur danois Ludvig Holberg. A l’origine, cette œuvre est écrite pour piano. Par la suite, l’Orchestre Philharmonique du Maroc jouera la Symphonie fantastique d’Hector Berlioz, sous la direction d’Olivier Holt.

PROFIL

1996-1997
Débuts. Création de l’OPM et première montée sur scène après plusieurs répétitions allant jusqu’à plus d’une vingtaine à peu près.

2016
Nouveautés. Initiation du cycle
«Les Religions à l’Unisson » pour rapprocher sur une même scène, des artistes issus des trois grandes religions monothéistes.

2022
Réinterprétation. L’OPM interprète la «Symphonie fantastique» d’Hector Berlioz pour la seconde fois.

Articles similaires

Khadija Assad, une étoile s’est éteinte

La star emblématique de la télévision et du cinéma marocain, Khadija Assad,...

Une fondation dédiée pour Casablanca et le Maroc

Une nouvelle fondation du patrimoine musical marocain voit le jour. Elle rassemble...

Fatima Amahzoune publie un nouveau livre

« Moha Ou Hammou Zayani Amahzoune, la saga d’un grand guerrier (1857-1921)»...

«Le concept de Factory est différent d’une galerie classique»

L’artiste-peintre tangéroise Najoua El Hitmi parle de son nouvel espace/atelier factory qu’elle...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie