Grande mobilisation de l’ONEE pour accompagner le développement socio-économique de la Région de l’Oriental

Grande mobilisation de l’ONEE pour accompagner le développement  socio-économique de la Région de l’Oriental

Alimentation en eau potable et assainissement liquide

La Région de l’Oriental connait un développement soutenu sur les plans économique et social. Afin d’accompagner l’essor de cette région, qui dispose de potentiels importants (agriculture, tourisme, zones industrielles et logistiques, etc…), l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), a réalisé un programme d’investissement ambitieux au niveau des provinces de l’Oriental dans les secteurs de l’alimentation en eau potable (AEP) et l’assainissement liquide durant les 20 dernières années. Ce programme, d’un coût global de 6,67 Milliards de dirhams, a permis de réaliser d’importantes infrastructures d’eau potable ayant permis de porter la capacité de production totale à près de 423.000 m3/j à travers de nombreux forages et puits et 4 stations de traitement et de répondre ainsi à la demande malgré le contexte de la rareté des ressources en eau exacerbée par les aléas climatiques. Quant au volet assainissement liquide, 19 stations d’épuration des eaux usées totalisant une capacité épuratoire de l’ordre de 93.000 m3/j ont été réalisées.

Parmi les projets phares réalisés dans le domaine de l’AEP dans la région figurent la station de traitement des eaux du barrage Machraâ Hammadi destinée à l’AEP des villes d’Oujda, Taourirt et centres avoisinants avec une capacité de 83.800 m3/j, la station de traitement de Berkane pour un débit de production de 44.930 m3/j et la station de traitement destinée à l’AEP des centres relevant des provinces de Nador et Driouch pour une capacité de 124. 420 m3/j. Au niveau de l’assainissement liquide, l’ONEE a réalisé notamment la station d’épuration du Grand Nador de type boues activées avec une capacité de 20 .600 m3/j. Ce projet, à fort impact environnemental, rentre dans le cadre de la lutte contre la pollution au niveau de la ville de Nador et les centres limitrophes et de la protection de la lagune Marchica.

Dans le milieu rural, et grâce aux efforts consentis par l’ONEE, le taux d‘accès à l’eau potable dans la région a atteint 97,6 % à fin 2020 contre 63 % en 2004. Par ailleurs et en vue d’accompagner le développement futur de la région, de grands projets structurants dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide sont programmés par l’ONEE pour la période 2021-2027. Ces projets consistent en le renforcement, la sécurisation et l’amélioration des performances des installations existantes et la généralisation de l’accès à l’eau potable en milieu rural. En outre, l’Office poursuit la réalisation de plusieurs projets d’assainissement liquide au niveau des centres de la Région. Parmi les projets de grande envergure en cours de réalisation ou programmés par l’Office figurent l’extension de la station de traitement de Berkane pour un débit de 11.230 m3/j (53,6 Millions de dirhams) et l’AEP de la ville de Guercif et centres limitrophes à partir du barrage Targa Oumadi avec une capacité de 25.920 m3/j (438 Millions de Dirhams).

L’ONEE a également prévu le renforcement de la ville d’Oujda et centres limitrophes à partir du complexe de barrages Mohammed V – Mechraâ Hammadi avec une capacité de 86.400 m3/j (1,2 Milliards de dirhams). Ces projets, qui rentrent dans le cadre du Programme National pour l’Approvisionnement en Eau Potable et l’Irrigation 2020-2027 (PNAEPI), dont la convention a été signée devant SA MAJESTE LE ROI QUE DIEU L’ASSISTE le 13 janvier 2020, permettront de sécuriser l’alimentation en eau potable au niveau de la région et contribueront à l’amélioration des conditions de vie des populations

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *