Sports

Voici les temps forts de ce mercredi

© D.R

La journée du mercredi connaîtra une forte émulation entre les athlètes déterminés à remporter l’or dans leurs disciplines respectives.

Le tour de piste s’annonce ouvert comme jamais, avec plusieurs absentes de marque. Sydney McLaughlin-Levrone a déclaré forfait, tout comme la championne du monde 2019 bahreïnie Salwa Eid Naser, blessée, alors que la championne en titre Shaunae Miller-Uibo a été éliminée en séries.
Sans elles, la vice-championne du monde et vice-championne olympique Marileidy Paulino fait figure de favorite. Mais la Dominicaine de 26 ans a connu quelques problèmes physiques ces dernières semaines et n’a pas pu montrer sa forme sur le 4×400 m mixte, son pays ayant déclaré forfait au dernier moment. Rhasidat Adeleke a également l’opportunité d’offrir une première médaille mondiale en sprint à l’Irlande, face également à la Polonaise Natalia Kaczmarek ou la Néerlandaise Lieke Klaver.
Le très ambitieux ou l’arrogant, comme le qualifient les médias, norvégien Jakob Ingebrigtsen est lui en mission à Budapest, un an après avoir été battu sur 1.500 m par le Britannique Jake Wightman, absent.
En demi-finale, le champion olympique s’est permis de chambrer en haranguant la foule dans le dernier virage, alors que tout le monde courait, langue pendue, à pleine vitesse. «L’argent de l’an dernier me motive pour cette année. Je ne peux pas refaire l’histoire, ça me suivra pour toujours, mais j’ai une nouvelle chance ici. Pendant la demie, j’ai trouvé que le public dormait un peu, c’est pourquoi j’ai levé les bras pour obtenir leur énergie sur les 200 derniers mètres.»
Après leurs titres mémorables sur 100 m, les Américains Noah Lyles et Sha’Carri Richardson sont attendus eux sur 200 m, dont les séries débutent ce mercredi.
Double tenant du titre, Lyles fait figure d’homme à battre: il a martelé son ambition de réussir le doublé 100/200 pas vu depuis Usain Bolt en 2015, pour créer sa propre «dynastie». Richardson possède, elle, moins de références sur le demi-tour de piste mais sa forme, éblouissante, peut l’emmener au sommet. A noter que Sha’Carri Richardson a déjà été sacrée championne du monde du 100 m, à 23 ans, devant deux Jamaïcaines, Shericka Jackson et la tenante du titre, Shelly-Ann Fraser-Pryce, lundi. Richardson s’est imposée en 10 sec 65 (vent: -0,2 m/s) grâce à une fin de course canon devant Jackson (10.72) et Fraser-Pryce (10.77).
La fantasque américaine disputait ses premiers grands championnats, après avoir été suspendue pour un contrôle positif au cannabis avant les JO-2021 et avoir échoué à se qualifier pour les Mondiaux-2022 sur le sol américain, en difficulté personnelle et sportive. Quintuple championne du monde de la ligne droite, Fraser-Pryce est détrônée mais elle obtient néanmoins, à 36 ans, la sixième médaille mondiale de sa carrière sur la course reine, la quinzième au total, dans une saison lancée très tardivement, il y a un mois seulement, à cause d’un genou récalcitrant. Jackson, la plus rapide cette année avant la finale (10.65) décroche l’argent comme en 2022. Enfin, l’Américain Grant Holloway s’est offert un troisième sacre mondial d’affilée sur 110 m haies en remportant la compétition en 12 sec 96/100è, lundi.
Le Jamaïcain Hansle Parchment, champion olympique en titre, a obtenu la médaille d’argent (13.07), alors que le bronze est revenu à un autre Américain, Daniel Roberts (13.09). Holloway, déjà titré à Doha (2019) et Eugene (2022) et deuxième aux Jeux de Tokyo en 2021, a signé son meilleur temps de la saison pour l’emporter. Le détenteur de la deuxième meilleure performance de tous les temps sur 110 m haies (12.81) confirme ainsi sa domination sur l’épreuve.

Articles similaires

Sports

Le Real Madrid présentera Kylian Mbappé mardi à Bernabeu

Le Real Madrid présentera officiellement son nouvel attaquant Kylian Mbappé le 16...

Sports

Le Marocain Achraf Laâziri prêté au RWD Molenbeek

Le club belge du RWD Molenbeek a annoncé, mercredi, l’arrivée en prêt...

Sports

Avec un parcours historique à la World Surf League (WSL): Ramzi Boukhiam se prépare aux Jeux olympiques de Paris

Le champion de surf marocain Ramzi Boukhiam est déterminé à faire bonne...

Sports

Ahmed Bennani Zahouan élu nouveau président de la FRMV

L’assemblée générale élective du comité fédéral de la Fédération royale marocaine de...