Ventes de voitures : trimestre haussier un trimestre en hausse

Ventes de voitures : trimestre haussier un trimestre en hausse

Qui l’aurait cru il y a quelques semaines encore ? Les ventes de voitures particulières (VP) neuves continuent leur progression engrangée depuis l’an dernier et ce, malgré la fin de l’exonération de TVA pour les professionnels de la LOA (location avec option d’achat) pour particuliers. En effet, on se disait que la fin de ce privilège affecterait le marché du neuf en freinant les ventes… il n’en a rien été ! La preuve, les dernières statistiques communiquées par l’Aivam (Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc) font état de 19.396 véhicules particuliers (berlines et 4×4) vendus entre le 1er janvier et le 31 mars 2007. Ce volume, qui combine les modèles importés (CBU) et ceux montés localment (CKD), correspond à une progression d’environ 16% par rapport au premier trimestre 2006.
Une performance qui s’explique par l’envolée de ventes durant le mois de mars, mais qu’il faudrait plus mettre à l’actif des véhicules importés (voir tableau). En effet, de 3.782 unités en janvier et 3.959 en février, les ventes CBU sont passées à 5.040 véhicules en mars. Et durant ce dernier mois, c’est Kia Motors Maroc (KMM) qui a totalisé le plus de ventes dans le marché CBU, en livrant 664 véhicules. En forte progression par rapport à 2006 (+96%), KMM s’autorise ainsi une part de marché d’environ 12% (toujours dans le marché des VP CBU) et même le luxe de passer troisième au classement général, devant Peugeot. Bien entendu, si l’on cumule les ventes CKD de ce dernier, son volume reste supérieur au coréen.
L’autre grande performance du mois, c’est Renault Maroc qui l’a signée. Avec 610 unités vendues (VP CBU), la filiale marocaine du losange prend le dessus sur Toyota du Maroc (seulement 472 VP CBU livrées en mars) et donc le leadership du marché marocain avec une part de marché de presque 13%. Les trois premières marques du pays continuent à avoir pour best-sellers respectivement la Clio, la Corolla et la Picanto, soit les mêmes modèles qui soutiennent leurs ventes depuis plus de trois ans maintenant.
Avec 1.440 véhicules vendus en 2007, Peugeot est quatrième au classement général des ventes (VP CBU). Pour autant, ses 585 ventes enregistrées en mars sont l’une des meilleures performances du marché et un volume supérieur à celui de Toyota. Juste derrière la marque au lion, Hyundai se maintient dans le Top 5 des marques importées les vendues du Royaume. Ses 365 ventes en mars correspondent à une hausse de 40,3% en 2007 et font qu’il détient 7,5% de part de marché (VP CBU toujours). En forte baisse (-41,7%) par rapport au premier trimestre 2006, Volkswagen continue à voir ses ventes s’effriter depuis la disparition de la Golf de son catalogue. Son importateur, la Centrale Automobile Chérifienne (CAC), n’a ainsi livré que 229 véhicules frappés du logo VW.
Pour le reste, on retiendra les bons chiffres enregistrés par d’autres importateurs durant mars : 303 pour Fiat, 295 pour Citroën (hors ventes de Berlingo CKD) ou encore les 253 livraisons totalisées pour le compte de Ford. Ce dernier continue sur une tendance haussière (+97,6%) profitant toujours du succès de la Focus. A noter aussi un sursaut des ventes Chevrolet en mars (249 unités), contre 99 un mois auparavant, pour une évolution 2006-2007 de 322% ! Une performance due à deux facteurs, comme l’a expliqué à ALM Loic Morin (le Pdg de CFAO Motors Maroc) qui tenait hier une conférence de presse pour justement annoncer les bons chiffres réalisés en 2006 et au début 2007 (nous y reviendrons mercredi prochain). Il y a d’abord l’aménagement de nouveaux sites dans les villes de Rabat, Marrakech et Agadir qui commence à donner ses fruits. Ensuite, il y a deux appels d’offres décrochés par CFAO (avec la gendarmerie royale et la DST) et portant sur 120 véhicules, principalement des Chevrolet Aveo et Optra.
Du côté des marques haut de gamme, on assiste à une spectaculaire montée en puissance de BMW. La Smeia a ainsi livré 103 véhicules frappés d’une hélice durant le seul mois de mars. Du coup, BMW prend le leadership du marché haut de gamme au Maroc et se permet de devancer de près d’une trentaine de véhicules son rival historique Mercedes avec respectivement 203 contre 175 unités.
Enfin, parmi les véhicules montés localement, la Logan est toujours en tête. Il s’en est livré exactement 2.866 exemplaires durant les trois premiers mois de l’année, soit le plus gros volume enregistré par un modèle sur le marché national. La Logan reste donc la voiture la plus vendue au Maroc et ce, même si elle enregistre une légère contre-performance par rapport au premier trimestre 2006 (-9,9%). Viennent ensuite les ludospaces français également assemblés à la Somaca et parmi lesquels le Kangoo de Renault qui continue à caracoler en tête (2.163 unités en 2007) et est l’unique VP CKD qui enregistre une performance positive (+33%).
Bref, à ce rythme et si l’on ajoute les ventes de véhicules utilitaires légers et on prend en considération l’arrivée de nouveaux produits, tout permet d’envisager avec optimiste que le cap des 100.000 véhicules vendus serait atteint au terme de l’année 2007. Les importateurs croisent les doigts, mais -heureusement- pas les bras.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *