Transport : Croissance : meilleur taux depuis 1970

La moyenne des trois dernières années a atteint 6% dans la région Afrique du Nord-Moyen-Orient (Mena), soit le meilleur taux depuis la fin des années 1970. Il est prévu des prix du pétrole au-dessus de 50 dollars jusqu’en 2008. Comme des politiques budgétaires prudentes sont adoptées, la moyenne de la croissance se situera à 5% en 2008. Ainsi, les économies pétrolières de la région continueront à avoir des taux de croissance élevés jusqu’à cette échéance. L’Algérie réalise un taux de croissance en 2005 parmi les meilleurs de la région 5,5%, contre 5% pour la Tunisie, 1,5% pour le Maroc, et 4,9% pour l’Égypte. La Libye et l’Arabie Saoudite atteignent des taux supérieurs, respectivement de 8,5 et 6,5%.
Par ailleurs, les pays producteurs ont substantiellement amélioré leurs positions extérieures, note le document. Au cours des trois dernières années, les réserves de change des pays producteurs de pétrole sont passées de 140 milliards de dollars à 300 milliards en 2005.
Selon ce rapport, l’Algérie enregistre l’un des meilleurs résultats en matière de réduction de la dette extérieure ; le ratio dettes/PIB est passé pour l’Algérie de 41% en 2001 à 16% en 2005. Seuls l’Iran et Oman (dettes de l’État) ont un meilleur taux, respectivement de 9 et 11%.
Après avoir avancé que les perspectives de croissance sont favorables pour la région pour les deux prochaines années, le rapport estime que les prix du pétrole continueront à être élevés : de 59 dollars en 2006 à 53 dollars le baril en 2008. Les revenus pétroliers des producteurs de brut de la région continueront à être élevés, passant de 260 milliards de dollars en 2005 à 225 milliards en 2008.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *