Villes sans emploi

Villes sans emploi

Les chiffres du Haut-Commissariat au Plan sont édifiants. Le HCP nous apprend (voir notre focus du jour dans les pages 4 et 6) que huit chômeurs sur dix sont des citadins. La première conclusion tirée de ces données est que le chômage reste encore une problématique essentiellement citadine. Cela en dit long sur la dynamique économique en milieu urbain censée tirer le pays vers le haut.

Plus loin encore, le développement du chômage en milieu urbain finira inéluctablement par provoquer des tensions et favoriser la délinquance et l’insécurité dans les agglomérations.

Ce constat arrive à un moment où les partis politiques font preuve d’une grande incapacité à proposer des mesures efficaces pour l’emploi.

Lorsque «les leaders politiques» prennent les micros dans les meetings, c’est pour parler de l’interprétation démocratique de la Constitution nécessaire à la séparation des pouvoirs et tout le tralala d’un jargon que beaucoup ne comprennent pas. Aucun ne nous dit comment son parti veut lutter contre le chômage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *