Acquittement de deux membres présumés de la « Salafia Jihadia »

Le tribunal a condamné les autres prévenus à des amendes allant de 2000 à 5000 DH chacun, apprend-on de source judiciaire.

Arrêtées début septembre, ces personnes étaient accusées notamment d’"apologie d’actes terroristes, appartenance à une association non autorisée, tenue de réunions non autorisées, incitation à la haine et à la violence et atteinte à la sûreté de l’Etat".

Parmi elles, figurent deux personnes condamnées en 2004 à des peines allant de 8 mois à 6 ans de prison pour avoir entretenu des liens avec certains membres de la cellule terroriste de Meknès, avant d’être libérées en 2005.

La cellule terroriste de Meknès comprenait notamment Taoufiq Hanouichi et Mouhcine Bouarfa, condamnés en 2005 à la peine capitale par la Chambre criminelle (1er degré) de la Cour d’appel de Rabat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *