Claudia Cardinale raconte son parcours à Tétouan

Claudia Cardinale raconte son parcours à Tétouan

La célèbre actrice italienne Claudia Cardinale a été dans sa jeunesse le symbole de la beauté féminine. Elle a été sollicitée pour jouer dans des films des réalisateurs de renommée internationale. Bien qu’elle ait été doublée à ses débuts à cause de son accent français, la célèbre actrice italienne a révélé qu’elle ne s’était jamais servie de doublures pour jouer dans les scènes dangereuses. «Même pour faire du trapèze dans le film «Le Plus grand cirque du monde» de Henry Hathaway», a déclaré Claudia Cardinale lors d’une conférence de presse organisée, dimanche, dans le cadre du 16ème Festival international du cinéma méditerranéen. Et de faire remarquer que «cela ne veut pas dire que je n’ai pas senti le vertige en me lançant sur le trapèze». La grande star italienne qui avait débuté très jeune à l’âge de dix-sept ans au cinéma avait vite réussi à conquérir le public grâce à sa beauté, son talent et son intelligence. «Elle n’avait déjà rien à envier aux célèbres artistes italiennes Sofia Loren ou Gina Loulou Brigida», a affirmé le réalisateur marocain, Lahcen Zinoun. L’actrice légendaire du cinéma italien a fait ses véritables débuts en 1958 dans les longs-métrages de Jacques Baratier et «Le Pigeon», réalisé par Mario Monicelli et produit Franco Cristaldi par qu’elle va épouser en l’an 1966. Elle a pu tout au long de sa carrière développer sa popularité auprès du public grâce à sa sociabilité et spontanéité. «J’adore le contact avec les gens», a lancé Claudia Cardinale avant de poursuivre : «j’aime me balader seule. Un jour, j’étais arrêtée à Los Angeles par la police, elle voulait me mettre en garde car je me promenais à pieds». Cette dernière qui a joué dans les films de grands metteurs en scène a marqué l’histoire du cinéma de son empreinte  par de nombreux rôles dont notamment «Huit et demi» de Federico Fellini et «Les professionnels» de Henry Hathaway. Engagée dans les actions humanitaires, Claudia Cardinale a toujours voulu défendre les droits de la femme et mettre en valeur son rôle dans la société à travers le monde. Ses rôles au cinéma dénotent aussi de son dévouement pour montrer la force et le courage dont continue de faire preuve la femme. Elle a bien incarné la femme forte dans les films westerns dont le mémorable film «Les Pétroleuses» de Christian-Jacque. Elle y a joué aux côtés  l’actrice légendaire du cinéma français Brigitte Bardot les deux personnages principaux qui règnent en maîtres sur leurs régions respectives. «J’ai toujours voulu prouver que la femme était plus forte que l’homme», a confié Claudia Cardinale. Ayant mené une carrière pleine d’exploits, cette célèbre actrice se dit n’avoir pas un esprit nostalgique. La preuve c’est qu’elle n’a rien perdu de sa splendeur et sa popularité auprès du public.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *