Pour une nouvelle approche de la coopération

Abdellah Belkziz , ambassadeur du Maroc à Tunis, a souligné la nécessité d’accélérer la dynamisation de l’UMA, de renforcer le dialogue 5+5 et de conférer aux relations euro- méditerranéennes une nouvelle dimension basée sur le partenariat et la solidarité.
Intervenant, mercredi à Tunis, devant le séminaire de la mondialisation et au moment où on assiste à l’émergence de regroupements régionaux à travers le monde, il a affirmé que toute action visant la réalisation de l’Union des pays du Maghreb arabe est vouée à l’échec si elle ne prend pas en compte le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de chaque Etat qui le compose.
L’élargissement de l’Union européenne pose d’autres défis économiques et politiques d’autant plus que l’UMA, a-t-il estimé, constitue l’un des piliers du futur espace euro-méditerranéen et compte tenu de l’interdépendance des intérêts économiques des deux rives.
Il a évoqué l’importance du renforcement des relations de partenariat et de coopération économique et sociale entre les deux rives de la Méditerranée et d’une approche rénovée en vue de faire face aux défis de la situation qui prévaut sur la scène internationale. Il a insisté sur la nécessité de conférer à ce partenariat un caractère stratégique pour parvenir à la solution globale des problèmes du développement, de la migration, de la sécurité et du terrorisme par le truchement d’un dialogue abordant toutes les questions et leurs dimensions économique, politique et sociale.
Il a indiqué que l’instauration de la zone de libre-échange à l’horizon 2010 constituera un tournant décisif pour les pays de la rive sud de la Méditerranée qui sont appelés à relever les défis de la mondialisation et des profondes mutations qui en découlent.
Il a estimé que le partenariat euro-méditerranéen mis en place par la Conférence de Barcelone de 1995 doit oeuvrer à l’instauration d’un espace économique et politique intégré susceptible de préserver la paix et de garantir la stabilité et le progrès pour tous les peuples de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *