La Tunisie au rendez-vous des quarts : Les Aigles de Carthage au bout du suspense

La Tunisie au rendez-vous des quarts : Les Aigles de Carthage au bout  du suspense

La Tunisie s’est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN-2019, en battant le Ghana aux tirs au but (5-4), au bout d’un long suspense du dernier huitième de finale, disputé lundi soir à Ismaïlia.

La Tunisie qui remporte sa première victoire dans la compétition également après trois matchs nuls au premier tour, est le 8e pays ayant composté son billet pour les quarts après le Nigeria, le Bénin, le Sénégal, l’Afrique du Sud, Madagascar, l’Algérie et la Côte d’Ivoire. Les deux défenses se montraient plus vigilantes, mais ce sont les Tunisiens qui se montraient les plus maladroits et s’exposaient aux attaques des Ghanéens, à l’image de Wakaso qui adressait une frappe puissante des 25 mètres, repoussée par le gardien Moez Hassen.

Les Black Stars ont cru débloquer la situation à la 41ème minute grâce à André Ayew dont la talonnade trompait le portier Hassen, mais le but était refusé par l’arbitre sud-africain Victor Miguel de Freitas pour une position d’hors jeu de Partey. A la reprise, la Tunisie jouait beaucoup mieux qu’en première période et bousculait les Ghanéens dans leur zone. Khazri tirait le corner et mettait le ballon sur la tête de Khenissi dont la réprise s’écrasait sur la barre transversale (70).

Mais ce n’était que partie remise puisque la Tunisie prenait l’avantage à la 73e grâce à Khenissi qui reprenait en force du pied droit un centrage de Kechrida, parti en accélération sur le côté gauche avant de centrer dans la surface.

Le sélectionneur français Alain Giresse réalisait un deuxième changement avec la sortie de Msakni et l’entrée de Sliti avant de lancer Bedoui à la place de Khenissi à la dernière minute dans une tentative de verrouiller la défense. Un deuxième changement qui s’avérait lourd de conséquences puisque ironie du sort, le malheureux étoilé déviait le ballon de la tête dans ses propres filets en lobant son gardien Hassen à la 90+1, offrant une égalisation presque inespérée aux Black Stars. La Tunisie ratait ainsi l’exploit de se qualifier à quelques secondes de la fin et les deux équipes étaient contraintes de passer par les prolongations pour essayer de se départager.

Les deux équipes s’en remettaient à la séance fatidique des tirs au but au cours de laquelle les Aigles de Carthage se montraient très concentrés, inscrivant les cinq tirs alors que les Black Stars rataient un penalty par Ekuban.

Le Onze tunisien met fin ainsi à la malchance face aux Blacks Stars, un adversaire qu’il n’avait jamais réussi à battre dans une compétition officielle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *