Formation : L’université s’implique dans l’emploi

L’université est bien décidée à promouvoir les opérations d’auto-emploi. C’est l’Université Mohammed V -Souissi de Rabat qui entame cette opération-pilote en lançant, du 1er au 30 novembre, le premier appel à projets pour la création d’entreprises. Un appel destiné aux lauréats porteurs de projets. 
Ces derniers pourront bénéficier de plusieurs offres de services, notamment en matière d’assistance, d’accompagnement et de pérennisation de l’entreprise. Pendant l’incubation des projets sélectionnés, ils pourront également bénéficier de l’assistance pour une meilleure visibilité qui consistera  concrètement en une offre en renseignements, en informations et en conseils. Les porteurs de projets recevront, par ailleurs, des formations sur le processus de création des entreprises, par des formations managériales ainsi que par des stages en entreprise. L’élaboration du Business Plan, les domiciliations juridiques et commerciales et le lancement de l’entreprise feront également l’objet d’un accompagnement particulier. Une fois le projet monté, l’université s’engage à accompagner l’entreprise pendant deux ans, pour ainsi assurer sa pérennisation et cela grâce à un suivi personnalisé et régulier de son activité. Ce suivi sera axé sur une expertise permettant d’en assurer une meilleure gestion. Un communiqué de l’université précise que ce projet sera réalisé en partenariat avec la Fondation Banque Populaire pour la création d’entreprises, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), le Centre régional d’investissement, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Réseau Maroc Entreprendre. Pour pouvoir bénéficier de cette initiative, les porteurs de projets doivent être titulaires d’un diplôme délivré par l’Université Mohammed V-Souissi, être encadrés par un enseignant- chercheur relevant de la même université et être parrainés par une entreprise.
Répondre à cet appel à projets n’est pas une mince affaire. Le candidat doit en effet justifier, au minimum, de deux lettres de recommandations de la part d’enseignants – chercheurs attestant de l’assiduité du porteur de projet et de chefs d’entreprises attestant de la qualité du projet.
La sélection des projets se fera selon deux étapes. L’étude du dossier sera suivie d’un entretien et d’un test psychotechnique.
Notons que le dossier de candidature peut être téléchargé sur le site Web officiel de la pépinière :  http://pepiniere.um5s.ac.ma ou sur celui de l’Université Mohammed V –Souissi : www.um5s.ac.ma. Le dossier complet doit par ailleurs être déposé avant le 30 novembre 2006.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *