Ventes automobiles : Quasi-stagnation en août

Ventes automobiles : Quasi-stagnation en août

Sans surprise, acheter une voiture neuve n’a guère été la priorité des Marocains cet été. C’est donc en quasi stagnation que la situation des ventes automobiles s’est retrouvée en août. Si le marché n’a pas vraiment reculé à la fin du mois le plus chaud de l’année, il n’a guère progressé non plus, faisant ressortir des ventes automobiles du neuf en léger retrait à -0,069% en variation annuelle. A fin août donc, ce sont 81.804 unités qui ont trouvé preneur contre 81.861 écoulées une année auparavant.

Si les ventes des voitures particulières se sont légèrement bonifiées de 0,52% comparé à la même période de l’année dernière, les immatriculations enregistrées au niveau de l’utilitaire affichent, quant à elles, un net repli (-5,17%). Une situation provoquée par la baisse du rythme industriel et par la fin de la saison agricole qui ne fut guère des plus prometteuses cette année. «Le léger frémissement constaté en juin n’a guère perduré sur tout l’été et a été ralenti par l’effet vacances, la préparation à la rentrée scolaire, l’estompement de l’effet provoqué par le Salon Auto Expo et la fin du mois de ramadan», nous explique un concessionnaire. Autant de facteurs qui peuvent en partie expliquer la situation du marché. L’arbre qui cache la forêt transparait dans les nombreuses opérations marketing et les promotions à répétition orchestrées en chœur dans les réseaux de distribution pour préparer la rentrée. Objectif : «Inciter absolument les clients à acheter du neuf, même en vendant parfois à prix coûtant».

Toujours les mêmes en tête

Sans surprise et presque comme à l’accoutumée depuis le début de l’année, les «indéboulonnables» du podium restent toujours Dacia, Renault et Ford qui affichent toujours d’aussi indécentes performances avec respectivement 9.426 (+7,15%), 7.529 (+11,01%) et 7.175 (+10,49%) nouvelles immatriculations à fin août. Parions que pour Dacia, les nouvelles Logan, avec leur surcroît de finition et leur prix inchangé, ont donné un coup de fouet supplémentaire à des ventes qui se maintiennent déjà sur toute l’année. Ford a également affiché une bonne santé grâce à des modèles aux prix accessibles et en vogue sur le marché national. Emboîtant intimement le pas à la marque américaine, Hyundai rafle une 4ème place en s’adjugeant 6.489 immatriculations contre 6.990 à la même période l’année dernière. Peugeot, en cinquième position, s’illustre aussi sur une variation annuelle de près de 9,17%. Faisant aussi figure de bon élève après une campagne marketing réussie depuis le dernier WTCC à Marrakech et le Salon Auto Expo, Fiat affiche une performance qui ne passe pas inaperçue (8,18% de ventes en plus sur le dernier mois).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *