Xavier Joseph : «Les travaux que nous avons réalisés ont donné de bons résultats»

Xavier Joseph : «Les travaux que nous avons réalisés ont donné de bons résultats»



ALM : Comment évaluez-vous la situation à Tanger suite aux intempéries ?
Xavier Joseph : Sur l’aspect des inondations et contrairement à l’année précédente, il n’y a pas eu de dégâts matériels à déplorer. Le bilan des dégâts est vraiment très faible. Les travaux que nous avons réalisés pendant les saisons d’été et d’automne pour préparer les réseaux d’assainissement ont donné de bons résultats. Il n’y a pas eu de dégâts dans des zones industrielles : aucune unité de production n’a été touchée. Les particuliers ont eu très peu de dégâts et les cas signalés ont été vite restaurés.

Et comment expliquez-vous les coupures d’électricité provoquées dans certains endroits pendant cette troisième journée d’intempéries ?
Effectivement, le vent a soufflé très fort. Il y a eu des rafales de 100 km/h qui ont arraché des poteaux et lignes électriques. Ce qui a provoqué des coupures d’électricité dans des quartiers périphériques de Béni Makada, Guezenaya mais aussi à Jbel Kbir ainsi que dans quelques endroits beaucoup plus exposés au vent et ceux situés au sommet des collines. Dix équipes d’intervention ont été déployée pour faire des réparations et réapprovisionner les habitants des endroits touchés par ces coupures d’électricité. Nous avions, jusqu’à quinze heures, de ce mercredi, environ 3 000 habitants sans électricité.

Quelles sont les mesures prises à Tanger pour faire face à ces intempéries ?
En ce qui concerne Amendis, on a procédé au renforcement des équipes pour faire face aux intempéries. Dix équipes sont mobilisées pour réparer les pannes d’électricité. Une quarantaine de nos collaborateurs sont déployés à travers la ville pour résoudre les problèmes des inondations et d’assainissement. Les services techniques de la wilaya sont sur le terrain et travaillent en coordination avec nos collaborateurs. D’ailleurs, c’est la wilaya qui s’occupe de la coordination des différents acteurs notamment Amendis, les sapeurs-pompiers, TECMED (société délégataire en charge de la gestion des déchets) et les zones industrielles.

Le renforcement de votre programme de dépollution de la baie de Tanger peut- il éviter, dans l’avenir, les cas d’inondations dues aux intempéries?
Le programme de dépollution permet de récupérer toutes les eaux pour les mettre dans les réseaux et les envoyer vers la station d’épuration. Donc, on évite les déversements dans les rues. On se rend compte, maintenant, de l’utilité des travaux et des infrastructures qu’on a réalisés pendant sept ans. Les fortes pluies enregistrées depuis le début de la semaine auraient causé, il y a dix ans, beaucoup d’inondations. Là, les eaux ont été canalisées et envoyées à la station d’épuration pour être versées en mer. Mais il y a une limite à toute infrastructure quelle que soit sa grande importance. Quand les oueds montent à un niveau très haut à Tanger, les réseaux d’assainissement ne peuvent pas tout évacuer, ce qui provoque des perturbations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *