Le Fonds d’équipement communal réussit son semestre

Le Fonds d’équipement communal réussit son semestre

Son produit net bancaire s’est consolidé de 11%

Le Fonds d’équipement communal (FEC) affiche une bonne performance au premier semestre. Son produit net bancaire s’est consolidé de 11% au titre des six premiers mois de l’année. Il a atteint ainsi les 293 millions de dirhams à fin juin contre 265 millions de dirhams. Une évolution qui s’explique par la bonne tenue des indicateurs d’activité et par l’optimisation du coût des ressources mobilisées. Rien qu’au deuxième trimestre de l’année, le PNB du FEC s’est établi à 147 millions de dirhams, en consolidation par rapport à une année auparavant (132 millions de dirhams). Se référant à la dernière communication du Fonds, l’endettement financier s’est situé sur le premier semestre de l’année à près de 20 milliards de dirhams.

Cette dette est constituée majoritairement des ressources mobilisées sur le marché financier intérieur, notamment à travers les emprunts obligataires. Ces derniers représentent à eux seuls 40% du volume global. Ainsi, les emprunts obligataires ressortent à fin juin à 7,76 milliards de dirhams. Les emprunts de trésorerie se sont chiffrés, pour leur part, à 6,56 milliards de dirhams au moment où les emprunts financiers intérieurs ont atteint au premier semestre les 1,55 milliard de dirhams. En parallèle, les emprunts financiers extérieurs ont atteint les 2,72 milliards de dirhams tandis que les dettes subordonnées se sont fixées à 1 milliard de dirhams.
Malgré le contexte de crise, le Fonds d’équipement communal a pu répondre dans les délais aux besoins de financement de collectivités territoriales. Une réponse rendue possible grâce au plan de continuité de l’activité mis en place dès le début du mois de mars 2020.

Les engagements de prêts au titre du deuxième trimestre se sont établis à près de 1,3 milliard de dirhams. Ils ont marqué une hausse de 4% par rapport à la même période de l’exercice 2019. Se référant au Fonds, ces engagements de prêts ont concerné, principalement, le financement de projets qui s’inscrivent dans le cadre de programmes de mise à niveau et de développement urbain, de développement et de renforcement des infrastructures de base, d’aménagement de réseaux routiers et de lutte contre la précarité sociale. Notons que le volume global des engagements de prêts au premier semestre s’est établi à 1,81 milliard de dirhams, en progression de 13% par rapport à fin juin 2019. Pour ce qui est des décaissements de prêts, ils se sont élevés à 1,24 milliard de de dirhams au titre des six premiers mois de l’année. Ils se sont appréciés de 38% comparé à la même période de l’année passée.

Cette hausse intervient en dépit de la baisse conjoncturelle enregistrée au cours du deuxième trimestre de 2020. Les créances sur la clientèle se sont établies à plus de 23 milliards de dirhams à fin juin correspondant globalement aux crédits à l’équipement.
Il est à rappeler que le Comité de crédit du Fonds d’équipement communal s’est réuni vers fin juillet. Une réunion ayant abouti à l’approbation de 5 demandes de prêts émanant de 3 collectivités territoriales. Lesdites demandes ont porté sur un montant de plus de 748 millions de dirhams pour le financement de 5 projets pour un investissement de près de 969 millions de dirhams.

Le Fonds d’équipement communal a attribué au titre de l’année 2020 des prêts de l’ordre de 2,8 milliards de dirhams pour le financement de 27 projets au profit de 16 collectivités territoriales, pour un volume global d’investissement de plus de 4,7 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *