Sofia Ben El Hadj : «43% des collaborateurs du groupe sont des femmes»

Sofia Ben El Hadj : «43% des collaborateurs du groupe sont des femmes»

Entretien avec Sofia Ben El Hadj, directrice Talents & Culture Maroc, Algérie et Tunisie chez le Groupe Accor

Quelles sont les principales orientations de la stratégie RH groupe en temps de Covid-19?

Sofia Ben El Hadj : La crise du COVID-19 nous a prouvé que nous étions tous capables d’adaptation, d’innovation, de résilience et de solidarité. Nous avons été très réactifs face à la situation et avons pris les mesures nécessaires pour la sécurité de nos clients et de nos collaborateurs. Nous avons dû réinventer nos organisations et adapter nos opérations.
Dans le cadre du programme All Safe qui est notre label hygiène et propreté élaboré conjointement avec Bureau Veritas, nous avons déployé des programmes de formation et de sensibilisation à tous les niveaux visant l’ensemble de nos collaborateurs. Aujourd’hui l’ensemble de nos hôtels au Maroc est certifié All Safe.

Le groupe dispose d’une nouvelle plateforme RH innovante, donnant la possibilité aux collaborateurs de suivre des formations à la carte soit en ligne (modules en e-learning), soit en virtuel. Les formations en présentiel n’étant plus autorisées dans le but de préserver la santé de nos collaborateurs, nous avons pleinement orienté nos formations vers un modèle à distance. Pour accompagner nos collaborateurs dans la gestion de cette crise, une offre a été mise en place autour de la résilience, de la psychologie positive, du management du stress et du bien-être.

Quelle place réserve le groupe Accor à la femme? Et plus spécialement dans les pays Maroc, Algérie et Tunisie?

Chez Accor, des femmes et des hommes de tous horizons se retrouvent autour de valeurs communes fortes : l’inclusion, la confiance et le respect de la diversité de toutes et tous. La journée internationale des droits des femmes est l’opportunité de faire rayonner ces valeurs et de revenir sur les engagements du groupe en faveur de la parité, de la mixité et contre toutes les formes de violences. La mixité et l’égalité femmes – hommes est d’ailleurs l’un des 4 piliers clés de la politique «diversité & inclusion» de Accor. Alors que 43% des collaborateurs du groupe sont des femmes, nous œuvrons pour qu’aucune femme ne voie ses ambitions limitées, à travers des actions concrètes.

S’agissant de métiers qui demandent beaucoup d’investissement dans le temps et l’espace, existent-ils des aménagements propres aux femmes?

Les métiers de l’hôtellerie sont très prenants en temps et en espace car toute l’expérience client se passe dans les lieux du travail (24h/24 et 7j/7). Et les hommes et les femmes passionnés par l’hôtellerie sont conscients de la contrainte de disponibilité qui est fonction du rythme de l’activité. Toutefois, nous facilitons, autant que faire se peut, l’équilibre entre la vie privée et professionnelle de nos femmes qui œuvrent brillamment dans nos hôtels.
Dans l’organisation et la planification du temps de travail, nous tenons compte de leurs engagements familiaux en leur offrant la flexibilité dans le choix de leur shift notamment pour les femmes ayant des enfants à charge et ne pouvant assurer les horaires de nuit. S’agissant des femmes opérant dans des métiers support nous continuons à promouvoir le télétravail comme modalité facilitatrice et ce depuis le début du confinement.

Quels sont les programmes de formation ou d’émulation prévus pour valoriser la femme et lui permettre d’évoluer de la même manière que les hommes au sein du groupe Accor ?

Accor a initié en 2018 le programme RiiSE qui a pour objectif de renforcer l’engagement du groupe à l’égalité des sexes avec la diversité comme fil conducteur à la performance collective. A travers son réseau RIISE, symbole des femmes et des hommes engagés dans les valeurs de transmission, de solidarité et de lutte contre les stéréotypes, Accor prône la diversité. Ce réseau, ouvert tant aux femmes qu’aux hommes, est actif sur les cinq continents, via la mobilisation de solides communautés régionales. Son action s’appuie notamment sur la transmission par le biais d’un programme de mentoring – comptant 900 binômes en 2018, dans une vingtaine de pays, sur la promotion des talents notamment féminins à des postes à responsabilité, autant que sur la lutte contre tout type de discrimination.
Par ailleurs, nous offrons des parcours de formation axés sur le développement du leadership. A titre d’exemple, nos femmes qui viennent de rentrer du congé de maternité bénéficient des sessions de formation ayant été déployées en leur absence. De même, chaque programme de formation contient des modules promouvant la culture de diversité, d’égalité et d’inclusion.

Combien de femmes ont des postes dans le middle ou top management?

En 2020, nous avons atteint 18% de femmes au comité exécutif du Groupe et 34% de femmes directrices d’hôtels. L’objectif pour cette année est d’atteindre 35%. Au niveau de la région Maroc-Algérie Tunisie, les femmes sont mises en avant dans nos organisations, tant au niveau des hôtels qu’au niveau des sièges locaux. Elles représentent 30% de l’effectif global avec une dominante au Maroc. Ce chiffre est resté globalement constant sur les 3 dernières années

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *